L'environnement technologique du BTS Services informatiques aux organisations

Présentation

Au travers de chacune de ses spécialités, « solutions logicielles et applications métiers » (SLAM) et « solutions d’infrastructure, systèmes et réseaux » (SISR), le nouveau BTS « services informatiques aux organisations » (SIO), répond aux évolutions attendues par la profession en matière de profils de qualification des techniciens de l’informatique des organisations.

Le développement de l’économie numérique et les transformations stratégiques de la place et du rôle de l’informatique dans toutes les organisations, consacrent la prééminence des services informatiques dont l’efficacité, la qualité et la fiabilité conditionnent désormais la performance métier à travers les systèmes d’information. L’informatique n’apparaît plus comme une contrainte, mais comme le vecteur stratégique du développement des projets des organisations qui recherchent des informaticiens, non seulement dotés de compétences techniques, mais en capacité de comprendre leurs différents "métiers" (les ressources humaines, le marketing, le contrôle, la communication, etc.).

En automatisant et en accompagnant les processus métier des organisations clientes, les services informatiques répondent à leur besoin d’efficience et participent directement ou indirectement à la production de valeur ajoutée. Il s’agit notamment de tenir compte des risques opérationnels et des exigences de qualité et de conformité aux standards et aux obligations réglementaires.

Selon les études du Syntec numérique, la chambre syndicale des sociétés de services et d’ingénierie informatique (SSII), les besoins en spécialistes de l’architecture et de la sécurité doivent se maintenir dans les prochaines années. Selon la DARES, la proportion de techniciens pourrait progresser plus vite que celle des cadres. "L’industrialisation des outils informatiques permet d’étendre les compétences des techniciens, notamment dans le domaine du développement."

Dans le nouveau paysage de l’enseignement supérieur, le BTS SIO a vocation, tout à la fois, à apporter les compétences nécessaires à l’insertion professionnelle immédiate du diplômé, mais aussi à faciliter sa poursuite d’études vers une licence professionnelle, une école d’ingénieur ou une école supérieure de commerce et de management. Cette dualité d’objectifs impose une formation dans laquelle la professionnalisation est renforcée, tout comme les acquis fondamentaux nécessaires à la poursuite d’études, en particulier la maîtrise de l’anglais, des mathématiques pour l’informatique, de la culture générale et de l’expression.

L’introduction du contrôle en cours de formation (CCF) et la recherche d’une véritable modularisation des parcours avec une anticipation, dès la 1ère année, du choix de la spécialité, parachèvent la rénovation de ce diplôme.

Cette inflexion des finalités, tout comme celle des modalités de la formation et de la certification, appellent une adaptation substantielle de l’équipement nécessaire et le réaménagement des espaces d’enseignement. L’implication des étudiants dans l’administration et la mise en oeuvre de l’environnement technologique de la section de BTS s’inscrit naturellement dans le projet de formation du BTS. Elle requiert l’aménagement et l’équipement d’espaces laboratoires propres à la mise en place des activités prévues au référentiel, aussi bien dans le cadre des modules professionnels que dans celui des enseignements généraux.

Au-delà de la spécification des équipements logiciels, matériels et d’infrastructures nécessaires à la formation, le présent guide d’équipement propose différentes solutions d’organisation pédagogique, dans la diversité des configurations possibles, les plus à même d’inspirer les décisions et les réalisations des responsables locaux.

Février 2011

Alain Séré, Inspecteur général de l’Éducation nationale




Document à télécharger